Get Adobe Flash player

Photos au hasard

Scottish et Highland Fold

Le Scottish et le Highland Fold (Scottish Fold à poils longs) sont des chats tout en rondeur. La tête est large avec des contours arrondis quel que soit l’angle sous lequel on la regarde. Le nez est court et large avec une bonne incurvation. Les yeux sont grands et ronds. Larges à la base et plutôt petites, les oreilles, pliées vers l’avant, respectent l’arrondi de la tête. L’encolure est courte, le corps puissant et large. Les pattes sont fortes. Epaisse à la base, la queue est moyennement longue. Flexible, elle ne doit présenter aucune soudure des vertèbres quand elle est manipulée. Chez le Scottish Fold, la fourrure est courte, dense et double avec un sous-poil épais. Chez le Highland Fold, elle est mi-longue et soyeuse avec un sous-poil épais. Une collerette et des culottes bien fournies sont appréciées. Toutes les couleurs sont acceptées. Le Scottish et le Highland Fold sont des chats robustes et sans problème particulier, à condition de vérifier qu’ils correspondent à certains critères d’élevage. En effet, pour éviter tout problème lié au gène fold (oreilles pliées), il est interdit de marier deux chats à oreilles pliées. En France, l’un des parents d’un Scottish Fold ou Highland Fold doit donc obligatoirement être un British Shorthair ou Longhair ou un Scottish à oreilles droites appelé Scottish Straight. Côté entretien, la fourrure du Highland Fold, moins longue que celle du Persan, demande également moins de toilettage.

Tête : elle est large avec des contours bien arrondis quel que soit l’angle sous lequel on la regarde. Les joues sont pleines. Le nez est court et large avec une bonne incurvation. Un léger break est admis.

Museau : vu de face comme de profil, le museau s’inscrit dans un cercle bien défini avec des patons fermes et pleins. Le bout du nez est placé dans l’alignement du menton qui est bien ferme.

Yeux : ronds, grands et bien ouverts, les yeux sont bien écartés l’un de l’autre, ce qui accentue encore la largeur du nez. La couleur doit être en accord avec celle de la robe. Les tonalités les plus intenses et les plus brillantes sont préférées.

Oreilles : larges à la base, les oreilles sont de taille moyenne à petite, et pliées (« fold ») vers l’avant comme une casquette. Les oreilles peuvent être à simple ou double pliure. Des oreilles petites et bien pliées sont préférées à de plus grandes aux plis desserrés. Arrondies à leur extrémité, les oreilles sont bien espacées l’une de l’autre et placées de manière à respecter l’arrondi de la tête.

Encolure : trapue et musclée, l’encolure est très courte jusqu’à apparaître presque inexistante chez les mâles adultes aux joues puissantes.

Corps : de format semi-cobby, le corps est large, épais, musclé, puissant et bien rond. L’ossature est robuste et la musculature puissante. La taille est moyenne à grande. L’arrière-main doit être très souple lors de la manipulation.

Pattes : moyennes à courtes, les pattes sont légèrement moins hautes que la longueur du corps. L’ossature est robuste et la musculature puissante. Une attention particulière sera portée à leur mobilité.

Pieds : ronds et fermes. Queue : épaisse à la base, la queue mesure environ les deux tiers de la longueur du corps. Elle s’affine légèrement jusqu’à un bout arrondi. Flexible, elle ne doit présenter aucune soudure des vertèbres à la manipulation.

Robe et Texture : courte, dense et double, la fourrure possède un sous-poil épais qui donne l’impression d’une bonne protection naturelle. Des variations saisonnières sont admises.

—–

Le British

Le British est un chat de taille moyenne à grande, construit tout en rondeur. Sa grosse tête ronde est éclairée par deux grands yeux, ronds eux aussi et très expressifs. Les oreilles sont plutôt petites et bien espacées. L’encolure est trapue et courte. Le corps, semi-cobby, est puissant et musclé avec des épaules et des hanches larges et rondes. Les pattes sont solides et fermes, la queue plutôt courte et arrondie à l’extrémité. Chez le British Shorthair, la fourrure est courte, dense et dressée, avec un sous-poil important. Parfois les poils s’entrouvrent comme les brins d’un tapis de laine. Chez le British Longhair, la fourrure mi-longue a la texture du mohair. Elle est plus fournie sur la collerette et l’arrière des pattes. L’introduction de Persan chez le British a favorisé l’émergence du bleu alors très populaire. Aujourd’hui, toutes les couleurs sont reconnues. Le caractère du British joue largement dans le succès qu’il rencontre aujourd’hui. Calme et posé, toujours présent sans être envahissant, il offre une alternative apaisante à ceux qui sont stressés par la vie moderne et qui peuvent se ressourcer à son contact. Sa petite voix contraste avec son physique de gros nounours. Il demande un toilettage modéré sauf en période de mue où sa fourrure double nécessite de vigoureux brossages.

 

Tête : la tête est large avec des contours bien arrondis quel que soit l’angle sous lequel on la regarde. Les joues sont pleines. Le nez est court et large avec une bonne incurvation. Un léger break est admis.

Museau : vu de face comme de profil, le museau s’inscrit dans un cercle bien défini avec des patons fermes et pleins. Le bout du nez est placé dans l’alignement du menton qui est bien ferme.

Yeux : ronds, grands et bien ouverts, les yeux sont bien écartés l’un de l’autre, ce qui accentue encore la largeur du nez. La couleur doit être en accord avec celle de la robe. Les tonalités les plus intenses et les plus brillantes sont préférées.

Oreilles : larges à la base, les oreilles sont de taille moyenne à petite, arrondies à leur extrémité et placées bien espacées l’une de l’autre, de manière à respecter l’arrondi de la tête.

Encolure : trapue et musclée, l’encolure est très courte jusqu’à apparaître presque inexistante chez les mâles adultes aux joues puissantes.

Corps : de format semi-cobby, le corps est large, épais, musclé, puissant et bien rond. L’ossature est robuste et la musculature puissante. La taille est moyenne à grande.

Pattes : moyennes à courtes, les pattes sont légèrement moins hautes que la longueur du corps. L’ossature est robuste et la musculature puissante.

Pieds : ronds et fermes.

Queue : épaisse à la base, la queue mesure environ les deux tiers du corps. Elle garde à peu près la même épaisseur, de la naissance jusqu’à un bout arrondi.

British Shorthair : fourrure courte, dense, ferme et dressée au point de s’ouvrir sur l’encolure quand le chat tourne la tête. On peut la comparer aux poils d’un tapis de laine. La fourrure possède un sous-poil épais et donne l’impression d’une bonne protection naturelle. La texture peut différer un peu chez les chats de couleurs autres que le bleu.